DOUGLAS KENNEDY - La femme du Ve

Publié le par Maxi

Professeur d'université et père de famille irréprochable, Harry Ricks est amené à fuir les Etats Unis suite à un drame lié à une liaison qu'il aurait eu avec une étudiante.

Eclaboussé par ce scandale et rejeté par sa femme, il décide de se s'installer dans un autre continent et choisit la capitale française, où avant de se reconstruire il touche le fond : d'abord sans argent et malade, de nouvelles fréquentations peu recommandables vont lui permettre de trouver un emploi  alimentaire de veilleur de nuit, dans un atelier clandestin. Sa deuxième vie débute de façon cahotique, et pourtant il réussit en parallèle à s'introduire dans le clan fermé de la petite bourgeoisie parisienne ; c'est ainsi qu'il rencontre Margie.

Lorsque je ne parviens pas à trouver une lecture intéressante, je ne désespère jamais car je sais que je peux toujours trouver un refuge : me plonger dans un roman de DOUGLAS KENNEDY. Ainsi, j'ai l'assurance de tomber sur un bouquin qui me conviendra parfaitement.
J'ai lu La Femme du Ve alors que je séjournais justement à Paris pour une formation d'une semaine. C'était géant, j'étais complètement absorbée par ce roman. Lorsque je lisais quelques lignes de ce livre, ma propre vie était mise entre parenthèses, j'étais propulsée dans l'histoire peu banale d'Harry Ricks !
Je tiens à souligner que l'auteur a eu l'audace de choisir comme décor des quartiers populaires ; il a eu l'envie de nous faire découvrir l'univers caché des clandestins, ce qui m'a paru particulièrement intéressant et précurseur.

ET VOUS, QUEL EST VOTRE AVIS SUR CE BOUQUIN ?


Commenter cet article

Jules 26/01/2011 17:05



Je pense que je suis totalement passée à côté de ce livre car je ne suis pas certaine d'avoir compris l'histoire!!



Maxi 23/04/2011 13:48



Jules, ce roman n'est pas le meilleur de DK, mais je l'ai trouvé original.


Et puis quand je parle de cet auteur, je perds toute objectivité !



Al3x 16/08/2010 11:41



J'ai trouvé ce roman un peu différent des autres de l'auteur (surtout en ce qui concerne la fin), mais la même trame est toujours là: tomber très bas pour pouvoir remonter.


Comme tu l'as dit, se plonger dans un roman de Douglas Kennedy, c'est être sûr de lire un bouquin prenant et qui plaira !



pom' 25/01/2010 10:12


un peu différent que ces précédents romans mais bien quand même


isa 05/12/2009 17:57


Un livre noir assez sordide mais qu'on lit tout de même jusqu'au bout


Maxi 05/12/2009 18:01


La couverture du livre est assez trompeuse, c'est vrai que quelques scènes sont assez sordides, mais il y a pas mal de rebondissements, on ne s'ennuie pas.